À la découverte du Pic du Canigou | Camping la Coste Rouge – Argelès-sur-Mer

Le Pic du Canigou

Facilement identifiable une fois à proximité du massif de Canigou, le célèbre Pic du Canigou représente le plus haut sommet oriental de la chaine des Pyrénées. On le repère dans le département des Pyrénées-Orientales, et plus précisément dans le parc naturel régional des Pyrénées catalanes où il s’impose majestueusement.

Le Pic du Canigou la Coste Rouge Argeles-sur-Mer
Durant vos vacances au camping la Coste Rouge, n’oubliez pas de visiter le Mont Canigou

Un haut relief naturel modelé par la divinité céleste

Selon les croyances, la merveille naturelle que représente le Pic du Canigou serait créée par les mains divines. Ce serait en effet Dieu lui-même qui, après avoir formé les monts Olympe et Sinaï, s’est plu à créer le pic du Canigou. Vraisemblablement, il ne l’a pas fait aussi haut que les montagnes de la région Pyrénéenne, mais il l’a doté d’une altitude de 2784 mètres. Cette hauteur a largement suffi pour en faire une montagne légendaire. Fidèle à l’histoire, on retient que la première ascension de ce Pic remonte aux années 1280. Cet honneur revint au roi de la Couronne d’Aragon, le monarque Pierre III d’Aragon qui s’arrêta néanmoins à 500 mètres du point culminant maximal. Il aura fallu attendre l’année 1860 pour que le pyrénéiste Henry Russell atteignît le sommet. Depuis lors, des montées répétitives du Pic du Canigou s’enregistrent annuellement. Point n’est donc désormais besoin d’être un alpiniste chevronné pour y arriver !

Rendez-vous au sommet du Canigou !

Afin de satisfaire la curiosité des uns et l’émerveillement des autres, plusieurs activités furent mises en place pour accéder au sommet de la montagne de Canigou. Ces activités qui doivent s’effectuer dans le respect des règles sécuritaires permettent à petit et grand de se promener jusqu’au pic, tout en admirant le paysage qui s’étend alors à perte de vue. Trois possibilités permettent d’aboutir à cette finalité :

  • des randonnées pendant lesquelles on s’équipe du nécessaire pour un trajet sécurisé ;
  • des randonnées avec l’aide d’ânes pour porter les bagages et les enfants au besoin ;
  • des trajets en voitures de transport 4×4 qui peuvent circuler sur des pistes forestières en pleine journée.

En gros, il faudra prévoir entre 2 et 4 jours de trajet pour atteindre le Pic. Cela dépend non seulement du moyen utilisé pour le gravir, mais essentiellement aussi des voies d’accès empruntées.